top of page

À propos du Comité directeur pour le Goncourt japonais

Le Choix Goncourt des étudiants japonais est placé sous le haut patronage de l’Académie Goncourt. Il est organisé conjointement par le Comité directeur pour le Goncourt japonais (ゴンクール賞日本委員会) et l’Institut Français du Japon. Le Comité directeur pour le Goncourt japonais a été créé en vue de coordonner l’organisation du Choix Goncourt du Japon. Il se compose de professeurs d’université enseignant le français ou la littérature française, de traducteurs et de professionnels de l’édition qui ont pour mission d’aider les jurés étudiants. Le Choix Goncourt du Japon bénéficie du soutien et de l’aide de plusieurs organisations et associations.  Si vous souhaitez rejoindre la liste des organismes partenaires, n’hésitez pas à prendre contact avec nous. Les personnes impliquées dans l’organisation du Choix Goncourt du Japon l’étant toutes à titre bénévole, tout soutien à ce projet est très apprécié.

Comité directeur pour le Goncourt japonais

Direction

Nao SAWADA (Université Rikkyō), Michaël Ferrier (Université Chūō), Corinne Quentin (Bureau des Copyrights Français), Stéphane Martin (Conseiller culturel de l’Ambassade de France au Japon), Chloé Becqueriaux (Attachée livre, débat d’idées et médiathèque de l’Institut Français du Japon)

Direction des

comités régionaux

Hokkaidō / Tōhoku : Tsutomu IMAI (Université du Tōhoku)

Kantō : Takahiro KUNIEDA (Université Keiō)

Chūbū : Yasue KATŌ (Université de Nagoya)

Kansai : Akihiro KUBO (Université Kwansei Gakuin)

Chūgoku / Shikoku / Kyūshū : Kensaku KURAKATA (Université de Kyūshū)

Membres des comités régionaux

Sakurako INOUE (Université Keiō), Kō IWATSU (Université de Kanazawa), Midori OGAWA (Université de Tsukuba), Masafumi OGURO (Université de Komazawa)

Naoko KASAMA (Université Kokugakuin), Takashi KINOUCHI (Université des Langues étrangères de Nagoya), Yamato SAITŌ (Université Nihon), Toshifumi JINNO (Université Rikkyō), Katsuhiko SUGIHARA (Université de Mejiro)

Takumi SASAKI (Université Waseda), Manabu SHINOHARA (Université d’Ōsaka),

Masao SUZUKI (Université Gakushūin), Mirei SEKI (Université Rikkyō), Yoshihiko NAKANO (Université Keiō), Hiroyuki NAKAHATA (Université de Kōbe)

Tōru HATAKEYAMA (Université Meiji Gakuin), Ayano HIRAMITSU (Université d’Ōsaka), Yōsuke FUKAI (Université du Tōhoku), Miyuki FUKUDA (Université Aoyama Gakuin)

Moriyuki HOSHINO (Université de Tōkyō), Asako MURAISHI (Université de Fukuoka), Akiko MIYAGAWA (Université d’Hiroshima), Hirotsugu YAMAJŌ (Université d’Ōsaka)

Éric AVOCAT (Université d’Ōsaka), Marie-Noëlle BEAUVIEUX (Université Meiji Gakuin), Chloé BELLEC (Université du Tōhoku)

Vincent BRANCOURT (Université Keiō), Jacques LÉVY (Université Meiji Gakuin), Chloé VIATTE (Université Juntendō)

​Conseiller

Kōsei OGURA (Université Keiō, SJLLF), Noriyuki NISHIYAMA (Université de Kyōto, SJDF), Shuichirō SHIOTSUKA (Université de Tōkyō, SJLLF)

Kan NOZAKI (Université Ouverte du Japon), Fumiaki NISHIZAWA (APEF), Akiko FUKAGAWA (APEF)

Bureau

Hidefusa KUROKI (Université Rikkyō), Hitoshi YAMADA (Hachette Japon), Léa GUÉMARD (Ambassade de France au Japon)

bottom of page